animalsc00p.fr
animalsc00p.fr
animalsc00p.fr
animalsc00p.fr

Hippopotame pygmée (et non pas nain)

Choeropsis (Hexaprotodon) liberiensis

 IUCN Endangerd C1 ver 3.1 Assessed: 2015

Reproduction soumise à l'autorisation des auteurs et des ayant droit

 

A notre connaissance, ces photos et video (en bas de page) sont les premières (les seules?) d'un bébé hippopotame pygmée dans la nature. 

To our knowledge, these photos and video are

the first that have been taken from this species in the Wild.

Nach unserem Wissen, diese Fotos und Video werden

die erste dieser Art in der Natur gemacht.

 

Il s’agissait de notre première prospection de terrain en Côte d’Ivoire, dans la forêt de Taï, vers la pointe sud du Parc national. Le matin, dans une petite mare, nous avons découvert un bébé Hippopotame pygmée. Seul, il était donc en « parc », comportement fréquent chez de nombreux ongulés. En nous déplaçant avec prudence pour mieux le voir de loin, le jeune animal se mit à nous suivre, d’abord dans l’eau, ce qui nous permit de remarquer les tiques accrochées à ses oreilles, puis hors de l’eau, où nous avons pu les examiner de près. La taille de ces tiques, qu’un collègue spécialiste détermina comme étant des Amblyomma, impliquait que l’hippopotame, qui mesurait 50cm, avait plus d’une semaine, tout en étant plus petit que ses congénères nés en captivité. Les mouvements de tétée qu’il montrait en suivant Anh laisse penser qu’il la prenait pour sa mère. Comme Anh ne l’a pas laissé approcher trop près, il a mâchouillé des herbes avec ses dents à peine visibles, puis fatigué, s’est mis à l’ombre d’une petite plante, puis s’est couché. Il a fini par retourner dans l’eau et se cacher sous les feuilles de la berge. Vers midi, de légers bruits dans le sous bois nous ont encouragés à nous éloigner pendant quelque temps. Il est probable que la mère ait allaité le petit pendant cette période. A la tombée de la nuit, un léger grognement dans le sous-bois, assurément de sa mère, le fit sortir de la mare et s’enfoncer dans la forêt.

Premier contact (#006874 © Anh Galat-Luong 1977)

L'hippopotame pygmée nous voit et s'oriente vers nous

(#006884 © Anh Galat-Luong 1977)

Nous notons les nombreuses tsé-tsé Glossina sp. de forêt dense

(#006888 © Anh Galat-Luong 1977)

De près, nous voyons que les dents sont à peine sorties.

En s'approchant d'Anh, il présente des mouvements de tétée...

(#005780 © Anh Galat-Luong 1977)

... et se dirige vers la berge... (#005781 © Anh Galat-Luong 1977)

... et sort sur la terre ferme... (#006917 © Anh Galat-Luong 1977)

... où il suit Anh (voir la vidéo en bas de page) et tente de paître les graminées malgré l'absence de dents formées.

(#006906 © Anh Galat-Luong 1977)

(#006868 © Anh Galat-Luong 1977)

(#006923 © Anh Galat-Luong 1977)

La taille de 50cm, mesurée de près, et les tiques Amblyostoma sp. agées d'au moins huit jours logées dans et sur les oreilles, nous ont permis d'estimer l'âge du bébé à une dizaine de jours.

(#006929 © Anh Galat-Luong 1977)

Fatigué, il s'approche d'une plante à grandes feuilles...

(#006932 © Anh Galat-Luong 1977)

... et y prend un moment de repos à l'ombre

(#006924 © Anh Galat-Luong 1977)

Retour dans la mare... (#006900 © Anh Galat-Luong 1977)

... caché près des feuillages de la berge, en attendant que sa mère vienne le chercher à la tombée de la nuit (#006898 © Anh Galat-Luong 1977)

 

 

 

(#119754

© Gérard Galat-IRD

1978 & 2017)

 

Publication

 

Galat-Luong, A. 1981. Quelques observations sur un hippopotame pygmée nouveau-né (Choeropsis liberiensis) en forêt de Taï, Côte d'Ivoire. Mammalia. 45 (1): 39-41. [pdf]

Compteur

pages visitées

depuis le 1/9/2016

1262 visiteurs

du 12 au 19/12/2019

Comment nous joindre

galat-luong@animalscoop.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Anh Galat-Luong et Gérard Galat